Un homme effacé

 
Alexandre Postel, Folio, 2014

Alexandre Postel, Folio, 2014

Que deviendrait votre vie si la police se présentait demain à votre porte pour vous interpeller, vous reprochant d’avoir détenu et consulté du matériel pédopornographique? Comment réagiriez-vous si votre nom était soudain étalé et sali dans la presse, si chaque mot, chaque geste anodin à vos yeux, devenait à ceux de tous une preuve supplémentaire de votre perversion, si personne, y compris au sein de votre propre famille, ne doutait soudainement plus du fait que vous avez pu être capable du pire?

C’est un implacable engrenage que décrit Alexandre Postel dans Un homme effacé, récit glaçant de cynisme, récompensé en 2013 par le Prix Goncourt du premier roman.  Professeur de philosophie plutôt réservé, Damien North voit sa routine quotidienne et ses aspirations à l’indifférence exploser lorsque, preuves matérielles irréfutables à l’appui, il se retrouve bien malgré lui au centre d’un tourbillon mediatico-judiciaire, accusé d’actes odieux dont il se sait pourtant innocent.

A travers la déchéance de North, c’est une société de l’apparence, des rumeurs, des conventions sociales absurdes et de l’image toute puissante, société parfois trop prompte à juger, que raconte Postel. C’est aussi notre système que questionne l’auteur, montrant comment ceux qui détiennent l’autorité cherchent essentiellement à maintenir en place une organisation qui cantonne chacun au rôle qui lui a été attribué.

Voilà un roman qui interpelle profondément, et en particulier par l’empathie que fait naître en nous l’auteur pour cet homme ordinaire, qui pourrait finalement être n’importe qui d’entre nous. J’ai trouvé la construction de l’histoire et en particulier l’évolution de North absolument brillante et j’ai beaucoup aimé que l’auteur prenne également le temps de s’intéresser à l’après, à ce qui se passe une fois la vérité judiciaire rétablie mais les préjugés encore tenaces.

Pour ne rien gâcher, l’écriture est superbe, subtile, riche et pleine de trouvailles. Je ne peux donc que vous conseiller vivement de découvrir ce roman percutant